Isère : Arrêté pour la cinquième fois en état d’ivresse au volant de son tracteur, un agriculteur écope de prison ferme

RECIDIVE Depuis 2017, l’homme a déjà été arrêté à plusieurs reprises et condamné pour les mêmes faits

E.F.

— 

Photo d'illustration d'un tracteur, ici en Isère en mai.
Photo d'illustration d'un tracteur, ici en Isère en mai. — DOUCELIN / SIPA

A la barre du tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu, devant lequel il comparaissait une nouvelle fois, l’homme n’a pas tenté de nier les faits ou d’atténuer son comportement. Lundi, cet agriculteur d’une trentaine d’années a été condamné à six mois de prison ferme après avoir été interpellé en état d'ivresse au volant de son tracteur dimanche, entre Oyeu et les Villages-du-Lac-de-Paladru (Isère).

Une peine à laquelle s’ajoutent six autres mois, révoqués de deux sursis précédents, rapporte Le Dauphiné.

Mandat de dépôt

Car l’homme n’en est pas à son coup d’essai. Depuis 2017, c’est la cinquième fois qu’il est arrêté en état d’ivresse sur la route. Lors des faits précédents, son permis avait été annulé et il ne l’a jamais récupéré depuis. Lundi, lors de son jugement en comparution immédiate, l’éleveur, qui a repris l’exploitation familiale, a reconnu s’être arrêté chez un couple de personnes âgées, de retour des prés. Des gens qu’il n’avait pas vus depuis longtemps en raison du confinement. Il a refusé une première fois le verre proposé, puis une seconde, mais la troisième fois, il a fini par accepter, a-t-il expliqué au juge.

Ses agissements en état de récidive ont pesé lourd contre lui. Alors que son avocat a essayé de convaincre le tribunal de le laisser travailler et de lui épargner un séjour en prison, le juge a suivi les réquisitions du ministère public et a prononcé un mandat de dépôt. L’agriculteur a donc été placé en détention à l’issue de l’audience.