Nouvelle-Calédonie : Une femme attaquée et mordue à la jambe par un requin

ATTAQUE La victime se trouvait sur place avec une équipe de vidéastes et de scientifiques pour une expédition sur les cachalots

20 Minutes avec AFP

— 

Un requin-tigre au large des Philippines.
Un requin-tigre au large des Philippines. — Z.RANSOM / CATERS NEWS/SIPA

Un requin-tigre a attaqué une jeune femme, au large de Bourail, dans l’ouest de la Nouvelle-Calédonie, et l’a mordue à la jambe, ont indiqué les pompiers, ce lundi.

La victime et une de ses collègues, membres d’une équipe de vidéastes et de scientifiques faisant une expédition sur les cachalots, s’étaient éloignées d’une vingtaine de mètres de leur catamaran pour aller explorer des récifs avec palmes et tuba.

Un requin-tigre de quatre mètres

Le bateau mouillait à environ un kilomètre de l’île Verte, réserve surnommée « l’émeraude du lagon de Bourail » (160 kilomètres au nord de Nouméa) en raison de la beauté de ses fonds. «  Le requin a d’abord tourné autour d’elles, puis il est remonté du fond et a embarqué une des nageuses, qui a réussi à se débattre », a indiqué un pompier de Bourail, précisant qu’il s’agissait d’un requin-tigre de plus de 4 mètres.

Mordue à la cuisse droite, la jeune scientifique est toutefois parvenue avec son amie à nager jusqu’au catamaran où les membres de l’équipage lui ont prodigué les premiers soins. Le squale​ lui aurait infligé trois lacérations d’environ huit centimètres. « Elle a ensuite été transférée à Nouméa pour intervention médicale. Ses jours ne sont pas en danger », ont indiqué dans un communiqué des membres de cette expédition, destinée à réaliser un documentaire. En 2009 et en 2016, deux attaques mortelles de requin ont eu lieu dans cette zone.