Lyon : Un homme aurait inventé la mort de son fils pour se faire rembourser les 900 euros d’inscription d’une école

FRAUDE Un ex-policier municipal de Salon-de-Provence vient d'être renvoyé devant le tribunal correctionnel pour « faux en écriture publique »

J.Lau.

— 

Photo d'illustration d'un cours sur ordinateur.
Photo d'illustration d'un cours sur ordinateur. — ROBIN UTRECHT/SIPA

Un ex-policier municipal de Salon-de-Provence ( Bouches-du-Rhône) risque, tout comme un complice, la radiation de la fonction publique. Et ce en raison d’un motif pour le moins étonnant de « faux en écriture publique », révèle La Provence. L’homme est soupçonné d’avoir… inventé la mort de son fils afin de se faire rembourser les 900 euros de frais d’inscription à GameSup, une école lyonnaise spécialisée dans les métiers du jeu vidéo. Le suspect, en poste au moment des faits, aurait fourni un faux certificat de décès à l’établissement scolaire de Lyon 2e.

Malgré le tampon officiel, une secrétaire de l’école devine la supercherie en raison d’une faute d’orthographe dans le nom du département. Ses soupçons se confirment vite auprès de l’état civil de Salon-de-Provence, le jeune homme de 19 ans se révélant être en bonne santé. La ville a immédiatement porté plainte contre le policier municipal et les investigations menées attestent que le document est bien un faux. Son procès est prévu pour juin 2021.