Essonne : Le fuyard qui a blessé grièvement une policière s’est rendu

ENQUETE La policière qui intervenait dans un camp de gens du voyage après des coups de feu a été grièvement blessée au bassin et a été opérée des poignets

F.H. avec AFP
— 
Une patrouille de la police. (Illustration)
Une patrouille de la police. (Illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

Il était activement recherché depuis dimanche. L’homme qui a percuté avec son véhicule une policière de 51 ans dans l'Essonne, dans la nuit de samedi à dimanche, s’est présenté jeudi, en compagnie de son avocat, à la direction régionale de la police judiciaire de Versailles (Yvelines).  Le fuyard a été placé en garde à vue. Une enquête​ pour tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte.

L’homme a grièvement blessé la fonctionnaire de police notamment au bassin et aux poignets alors qu’elle intervenait avec sa brigade dans un camp de gens du voyage où des coups de feu avaient été tirés lors d’une rixe, selon une source policière.

Arrivée sur place, la major de 51 ans était descendue de son véhicule et avait été percutée par l’individu en fuite. Les policiers avaient tenté d’arrêter la voiture qui avait démarré en trombe à la vue des forces de l’ordre en jetant un « stopstick » sur la chaussée, un outil destiné à crever les pneus, mais sans succès, a détaillé une source policière. La voiture a volontairement percuté l’agent, a affirmé cette même source.