Des stupéfiants ont été saisis boulevard Henri-Dunant, quartier Pin sec à Nantes (illustration).
Des stupéfiants ont été saisis boulevard Henri-Dunant, quartier Pin sec à Nantes (illustration). — Google street view

STUPEFIANTS

Nantes : Cannabis, cocaïne, héroïne… La police multiplie les prises dans les quartiers

Malgré le confinement, les policiers restent mobilisés pour tenter de démanteler les trafics de stupéfiants

Le confinement n’arrête pas les trafics de stupéfiants à Nantes. Pour preuve, la police nationale vient de réaliser trois saisies significatives, dans trois secteurs différents de la ville, rapporte-elle.

Mercredi, à Malakoff, c’est un chien renifleur qui a alerté les fonctionnaires sur la présence d’un véhicule suspect. A l’intérieur : 5,5 g d’herbe de cannabis et 103 g de cannabis répartis en boulettes. Des emballages et sachets estampillés « Batman » ont également été découverts. Le propriétaire de la voiture a été interpellé.

Cinq hommes interpellés

Ce même jour, lors d’une mission de sécurisation quartier Pin-Sec, les policiers mettaient la main sur 25 g de cocaïne et 34 g de résine de cannabis dissimulés dans un sac et les poches d’un survêtement. De l’argent liquide a également été saisi. Deux jeunes hommes, dont un mineur, ont été placés en garde à vue puis présentés à la justice.

Lundi soir, déjà, la brigade anti-criminalité avait réalisé une perquisition fructueuse après la surveillance d’un point de deal quartier des Dervallières. Environ 70 g d’héroïne et 32 g de cocaïne avaient été saisis dans un logement. Un total de 2.000 euros en espèces avait été découvert sur trois jeunes hommes suspectés de trafic. Tous trois ont été convoqués en justice.