Toulouse : Trésorier d’un comité d’entreprise à Colomiers, le sexagénaire avoue avoir détourné 40.000 euros

ESCROQUERIE Un homme de 60 ans a reconnu avoir détourné pendant trois ans et demi l’argent du comité d’entreprise d’une société de Colomiers, dont il était le trésorier

N.S.

— 

Le désormais sexagénaire a accumulé les retraits avec la carte bancaire du comité d'entreprise de son entreprise. Illustration.
Le désormais sexagénaire a accumulé les retraits avec la carte bancaire du comité d'entreprise de son entreprise. Illustration. — Isopix / Sipa

C’est au cours d’une réunion interne, au moment de passer la main, qu’il a dévoilé son escroquerie. Avant même que le « trou » soit découvert par son successeur, le trésorier du comité d’entreprise (CE) d’une société de Colomiers, dans la banlieue toulousaine​, a avoué avoir pioché dans la caisse.

Et pas qu’un peu : en l’espace de trois ans et demi, jusqu’à la fin de l’année 2019, l’homme désormais âgé de 60 ans aurait détourné environ 40.000 euros. Sa méthode ? Des retraits réguliers avec la carte bancaire du CE, d’un montant variant de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros.

Une procédure de « plaider-coupable »

Après qu’une plainte a été déposée contre lui, le sexagénaire – déjà connu pour des faits similaires, mais anciens – a été placé en garde à vue mercredi dans les locaux du commissariat central de Toulouse.

Il a reconnu avoir détourné l’argent et aurait indiqué s’en être servi pour régler des dettes. Il répondra de ses actes en février 2021 dans le cadre d’une CRPC (comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité), plus communément appelée « plaider-coupable ».