Ain : Quatre jeunes femmes gravement blessées, elles auraient causé l'explosion d'une voiture avec des bombes d'aérosol

ENQUETE Âgées de 16 à 25 ans, les quatre victimes souffrent notamment de brûlures au visage après l’explosion de leur véhicule, mercredi sur un parking à Arbent (Ain). Elles ont été héliportées vers des centres hospitaliers de Lyon et Genève

J.Lau.

— 

Photo d'illustration de pompiers.
Photo d'illustration de pompiers. — E. Frisullo / 20 Minutes

Une détonation aussi spectaculaire qu’a priori mystérieuse a eu lieu à Arbent (Ain), mercredi vers 18 heures. Une voiture stationnée sur un parking d’une zone commerciale a en effet brusquement explosé, comme le révèle Le Progrès.

Les dégâts sont importants à l’intérieur de la Renault Clio, où se trouvaient quatre jeunes filles au moment des faits. Elles ont été secourues par les sapeurs-pompiers d’Oyonnax, qui ont reçu le renfort de trois hélicoptères afin de les évacuer en urgence absolue en début de soirée vers des centres hospitaliers de Lyon et Genève. Âgées de 16 à 25 ans et toutes originaires d’Arbent, les victimes souffrent notamment de brûlures au visage selon Le Progrès.

Une enquête a été ouverte par la police d’Oyonnax afin d’éclaircir les circonstances de cette explosion. Selon celle-ci, citée par France 3, les quatre jeunes femmes manipulaient des bombes d’aérosol dans le véhicule. L’une des occupantes aurait alors allumé une cigarette, occasionnant la déflagration de l’habitacle. Les enquêteurs supposent qu’elles s’amusaient en inhalant un gaz modifiant leur voix.