Toulouse : Déjà visée il y a un an, une boucherie-charcuterie de nouveau vandalisée

ANTISPECISME Une boucherie-charcuterie toulousaine a été la cible d’actes de vandalisme dans la nuit de jeudi à vendredi

N.S.

— 

Ciblée par des messages antispécistes, la boucherie avait déjà été visée voici un an. Illustration
Ciblée par des messages antispécistes, la boucherie avait déjà été visée voici un an. Illustration — Free-photos / Pixabay

De la peinture rouge sur la vitrine, combinée à des tags antispécistes… Une boucherie-charcuterie du quartier Marengo-Jolimont, à Toulouse, a été vandalisée dans la nuit de mardi à mercredi. Le jeune artisan a porté plainte et, de source policière, l’enquête a été confiée à la Sûreté départementale.

« Ce ne peut être que des végans », avance le patron de La Bête à cornes, dans La Dépêche du Midi. Il estime que les vandales « se trompent de cible » en ciblant une boucherie traditionnelle qui travaille en circuit court, alors que l’élevage et l’abattage des animaux dont il vend la viande sont « strictement contrôlés ». Son commerce avait déjà été visé par une attaque similaire voici un an alors qu’il s’apprêtait à ouvrir.