Saint-Etienne : Un homme mortellement poignardé par l’ex-concubin de sa compagne

VENGEANCE L’homme est mort des suites de ses blessures, pendant que sa compagne était retenue en otage

20 Minutes avec AFP
— 
Le Raid a du être mobilisé. (illustration)
Le Raid a du être mobilisé. (illustration) — LUCAS BARIOULET / AFP

Un homme d’une trentaine d’années a été poignardé mortellement vendredi soir à Saint-Etienne par l’ex-ami de sa compagne, qui s’est rendu après s’être retranché plusieurs heures avec la jeune femme et leur fils, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Saint-Etienne. « A la suite de l’intervention d’un négociateur du Raid de Lyon, le meurtrier présumé, un Stéphanois d’une trentaine d’années, a libéré son ex-compagne et leur petit garçon de six ans, avant de se constituer prisonnier et d’être placé en garde-à-vue », a déclaré le procureur de la République de Saint-Etienne, David Charmatz, qui a ouvert une enquête pour « meurtre suivi d’une séquestration ».

Le drame s’est joué vers 20h30 dans l’appartement de la jeune femme, dans le quartier de la Rivière, auquel s’était rendu le mis en cause pour une raison encore indéterminée. Ce dernier a alors asséné plusieurs coups de couteau au nouveau compagnon de son ex-concubine qui était alors présent. L’agresseur a ensuite déposé sur le palier du domicile la victime, alors grièvement blessée, âgée également d’une trentaine d’années et originaire du Puy-en-Velay (Haute-Loire), avant de s’enfermer avec son ex-concubine et leur fils.

Récupéré par des voisins qui ont appelé les secours, le blessé est décédé un peu plus tard dans leur appartement des suites de ses blessures. Au bout de près de deux heures d’échange avec un négociateur, le forcené s’est rendu aux forces de l’ordre vers 1h30 du matin, selon le procureur. Une autopsie de la victime est prévue en début de semaine prochaine.