Des policiers nationaux à Toulouse (illustration).
Des policiers nationaux à Toulouse (illustration). — FRED SCHEIBER/20 MINUTES/SIPA

APOLOGIE TERRORISME

Toulouse : Il menace de décapiter ses voisins, leur promettant d’être « le prochain Merah »

Soupçonné d'avoir proféré des menaces contre ses voisins et d'avoir fait l'apologie du terrorisme, un Toulousain de 24 ans a été interpellé par la police

Ce ne serait pas la première fois qu’il s’en prend à ses voisins. Depuis son installation il y a quelques mois dans cette résidence du quartier de Jolimont, à Toulouse, ce serait même récurrent. Après un nouveau dépôt de plainte jeudi, un homme de 24 ans a été interpellé par la police vendredi. Il aurait menacé de décapiter trois de ses voisins, ainsi qu’un agent d’entretien, leur indiquant qu’il était le « prochain Merah ».

Des menaces de mort et une apologie du terrorisme prises au sérieux par les forces de l’ordre qui ont placé en garde à vue. Lors de son audition, ce dernier a nié les faits.

Un autre homme arrêté pour apologie du terrorisme

Quatre de ses victimes présumées ont porté plainte, lui a été déféré devant le parquet de Toulouse au cours du week-end et devait être jugé en comparution immédiate en ce début d’année.

C’est aussi vendredi qu’un homme a été interpellé pour des faits similaires. Ce dernier n’avait pas supporté que des agents Tisséo lui demandent d’arrêter d’uriner sur une agence du réseau de transports à Basso Cambo. Après les avoir copieusement insultés, l’homme de 32 ans les a menacés de mort et a fait l’apologie du terrorisme avant de cracher sur l’un d’eux. Il avait sur lui de la cocaïne lorsque les policiers l’ont interpellé.