Nantes : Une conductrice de tram braquée avec un pistolet pour une histoire de masque

AGRESSION La ligne 1 a été interrompue dimanche soir après cet incident 

Julie Urbach

— 

Un tramway sortant de la station Haluchère (illustration).
Un tramway sortant de la station Haluchère (illustration). — C.Blanchard/Semitan

Tout s’est passé très vite. Dimanche soir, dans un tramway de la ligne 1 à Nantes, une conductrice a été menacée avec une arme par un passager alors que la rame quittait l’arrêt Haluchère, a-t-on appris ce lundi matin. « La conductrice venait d’effectuer une annonce vocale car elle avait repéré que cette personne ne portait pas son masque, indique la direction de la Semitan. C’est pourtant obligatoire dans les transports. »

L’homme se serait d’abord approché de la conductrice en proférant des menaces. Après s’être éloigné, il serait revenu et aurait cette fois sorti un pistolet. Des passagers seraient alors intervenus, poussant l’homme à descendre à l’arrêt suivant. Il a pris la fuite.

« Les récalcitrants pourrissent la situation »

Après cet incident, le réseau a été interrompu pour le reste de la soirée sur la ligne 1. « Le port du masque est un sujet qui monte ces derniers temps, qui génère des tensions, assure Gabriel Magner, élu CFDT à la Semitan. On a 98 % des gens qui respectent mais les récalcitrants pourrissent la situation. Cela fait des années qu’on le réclame : il faut davantage de moyens policiers. Il en va de notre sécurité et de celle des passagers. »