Nîmes : Un homme placé en détention pour apologie du terrorisme

DETENTION PROVISOIRE Evoquant les actes terroristes, il aurait estimé que la France « mérite ce qui lui arrive » et menacé de décapitation un autre stagiaire

Jérôme Diesnis

— 

Le prévenu sera jugé mardi en comparution directe.
Le prévenu sera jugé mardi en comparution directe. — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Un homme âgé de 21 ans a été placé en détention provisoire. Il est poursuivi pour apologie du terrorisme, menaces et violences.

Alors qu’il suivait une formation de chauffeur routier dans le Gard, il aurait déclaré au sujet des attentats perpétrés sur le sol national que « la France mérite ce qui lui arrive ». Il a également menacé de décapitation l’un des stagiaires et en a frappé un autre.

Jugé en comparution directe mardi

Il a été exclu du stage par les responsables qui ont déposé plainte. La procédure de mise en examen lui a été signifiée samedi par le juge d'instruction à l’issue de sa garde à vue.

Déjà connu de la justice, il n’avait en revanche encore jamais fait l’objet d’une procédure pour radicalisation. Il sera jugé en comparutions immédiates mardi devant le tribunal correctionnel de Nîmes.