Bordeaux : Une adolescente disparaît une nuit, puis invente un enlèvement et un viol

ENQUETE L'adolescente avait en réalité passé la nuit avec son petit ami. Le parquet de Bordeaux assure qu’il donnera une suite à l’infraction de « dénonciation de délit ou crime imaginaire »

M.B.

— 

Le commissariat de police de Bordeaux
Le commissariat de police de Bordeaux — S.ORTOLA/20MINUTES

Elle a dénoncé des faits « totalement imaginaires », confirme le parquet de Bordeaux à 20 Minutes. Une adolescente a fait croire à son enlèvement et à un viol, dans la nuit de vendredi à samedi, pour justifier de sa disparition, comme l’a révélé Sud Ouest ce dimanche.

Vendredi soir, l’adolescente a laissé un message à sa mère, lui indiquant qu’elle se trouvait au parc Palmer à Cenon, dans la banlieue de Bordeaux, avec des « gens louches. » Puis elle a raccroché et est restée injoignable le reste de la nuit. Affolée, sa mère a contacté les services de police qui se sont alors mis activement à sa recherche.

Remise à ses parents

L’adolescente n’a été retrouvée que le samedi matin à Talence, les vêtements déchirés. Elle affirme alors avoir été enlevée, et violée. « Elle a en réalité passé la nuit avec son petit copain », indique le parquet.

Elle a été remise à ses parents et elle sera par la suite entendue sur l’infraction de « dénonciation de délit ou crime imaginaire. » Le parquet assure qu’il donnera « une réponse pénale, soit des poursuites, soit des alternatives aux poursuites, car il s’agit quand même d’une personne qui a mobilisé des services de police pour la rechercher puis à vérifier si elle a bien été victime de crime ».