Tarn-et-Garonne : Deux jeunes arrêtés pour la décapitation de statue la Vierge, ils l’auraient fait pour «passer le temps»

VANDALISME La découverte de la décapitation de la statue de la Vierge de Montpezat-de-Querçy, dans le Tarn-et-Garonne, avait suscité l'émoi en début de semaine

B.C.

— 

Une statue de la Vierge Marie. Illustration.
Une statue de la Vierge Marie. Illustration. — Pixabay

En début de semaine, des habitants de Montpezat-de-Quercy, dans le nord du Tarn-et-Garonne découvraient que la statue de la Vierge, située dans une alcôve en pierre en face de la collégiale du village, avait été la victime de dégradations. Elle avait été la cible de jet de pierres et elle avait été décapitée. La tête ayant été retrouvée brisée au sol, l’acte volontaire ne faisait aucun doute.

Vendredi, les gendarmes de Caussade ont interpellé deux jeunes de 17 et 18 ans soupçonnés d’avoir commis cet acte de vandalisme indique France Bleu Occitanie. Ces derniers, originaires de la commune, auraient reconnu les faits.

Pas de connotation religieuse

Pour les services du procureur de la République de Montauban, derrière cet acte choquant, il n’y aurait aucune connotation religieuse, mais juste l’acte de jeunes désœuvrés qui aurait fait cela pour « passer le temps », rapporte la radio.

Placés en garde à vue, les deux jeunes seront convoqués ultérieurement devant la justice pour répondre de leurs actes.