Essonne : Un homme interpellé près d’une école primaire, soupçonné d’avoir menacé de « venger » le prophète

MENACES Une enseignante d'Athis Mons, dans l'Essonne, a indiqué avoir entendu un homme proférer des menaces à proximité d'une école primaire

20 Minutes avec AFP

— 

Un poste de police. (Illustration)
Un poste de police. (Illustration) — O. Aballain / 20 Minutes

Ses menaces ont été prises très au sérieux par les autorités. Un homme a été interpellé mercredi matin après qu’une enseignante l’a entendu menacer de s’en prendre à des professeurs près d’une école primaire d’Athis-Mons, dans l’Essonne, a-t-on appris de source policière. « Une enseignante a entendu à deux reprises des menaces alors qu’elle prenait sa pause à l’extérieur » de l’établissement, a précisé cette source, confirmant une information du Parisien.

Selon l’enseignante, « l’homme aurait déclaré à la cantonade : "Sur Allah le prophète, je vais te venger, ces saletés de profs vont payer" ». « Cela a été signalé à la police » qui s’est déployée aux abords de l’école et « l’individu a été interpellé ce matin », a précisé cette source. Contacté par l’AFP, le parquet d’Evry n’était pas joignable dans l’immédiat.

Depuis la republication début septembre de caricatures du prophète Mahomet par Charlie Hebdo, trois attaques terroristes ont été commises en France, dont celle contre Samuel Paty, un enseignant d’histoire-géographie de Conflans-Saint-Honorine (Yvelines), décapité le 16 octobre.