Corse : Une femme tuée par balles, son conjoint suspecté

FEMINICIDE Le conjoint est lui-même « blessé par arme à feu au niveau de la mâchoire », d'après le procureur

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration d'une voiture de la gendarmerie.
Illustration d'une voiture de la gendarmerie. — E. Frisullo / 20 Minutes

Un homme est suspecté d’avoir tué par balles, en Haute-Corse, sa compagne de 38 ans, retrouvée morte chez elle, a-t-on appris vendredi auprès du procureur de Bastia. Les gendarmes ont été appelés jeudi après la disparition de la trentenaire et se sont rendu au domicile du couple à Valle-d’Alesani (Haute-Corse), dans l’Est de l’île, a indiqué le procureur Arnaud Viornery.

Son conjoint, âgé d’une quarantaine d’années, « était blessé par arme à feu au niveau de la mâchoire » et n’était « pas en mesure » de dire où était sa compagne à l’arrivée des gendarmes. Il a été pris en charge médicalement, puis évacué dans un état sérieux au CHU de Nice, selon une source proche de l’enquête.

Au moins 61 féminicides présumés depuis le début de l’année

Des recherches dans le domicile « ont permis dans la soirée de retrouver le corps de cette femme qui était dissimulé sous un canapé. Elle a manifestement été tuée par arme à feu », a précisé Arnaud Viornery. Selon une source proche de l’enquête, l’homme aurait « tenté de se donner la mort ». Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Bastia du chef d’homicide volontaire par concubin. La section de recherches et la brigade de recherches de Bastia ont été cosaisies de l’enquête.

Cette affaire porte à au moins 61 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP. En 2019, 146 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon, soit 25 de plus que l’année précédente, selon les derniers chiffres officiels.