Maine-et-Loire : Un routier alcoolisé fonce dans une maison et prend la fuite

DELIT DE FUITE L’homme a été licencié sur le champ par son employeur et son permis de conduire a été suspendu huit mois

David Phelippeau

— 

Une voiture de gendarmerie. (illustration)
Une voiture de gendarmerie. (illustration) — FRED SCHEIBER/SIPA

Lundi matin, après avoir effectué une première livraison, un chauffeur routier a pris la direction de Durtal dans le Maine-et-Loire. Il s’est alors trompé de route et a dû faire une manœuvre dans une rue étroite. Il a tenté un demi-tour et a percuté une maison, raconte ce mercredi le journal Ouest-France.

Le propriétaire de la maison est sorti de chez lui et a fait des grands gestes au conducteur pour qu’il s’arrête. En vain. Le routier a pris la fuite. Prévenus rapidement, les gendarmes de la brigade de Durtal ont retrouvé le fuyard peu de temps après. Intrigués par l’odeur d’alcool très importante dans la cabine du semi-remorque, les militaires ont fait un contrôle d’alcoolémie au conducteur, qui s’est révélé positif. L’individu, d’origine polonaise, a alors été testé avec un taux d’alcool de 2,70 grammes d’alcool par litre de sang, rapporte toujours Ouest-France.

Licencié sur le champ par son employeur

Présenté mardi au procureur de la République, le routier a reconnu les faits de délit de fuite et de conduite en état d’ivresse. Il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis probatoire. Son permis de conduire a été suspendu pour huit mois. Autre conséquence pour lui, son employeur, une société de transport alsacienne, l’a licencié pour faute grave.