Nice : La touriste italienne retrouvée morte dans un studio en feu a été tuée dans des conditions terribles

ENQUETE La victime, âgée de 63 ans, avait été découverte par les pompiers dans la nuit du 23 au 24 août

M.B.

— 

La police nationale (illustration)
La police nationale (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Frappée, bâillonnée et peut-être violée. La touriste italienne découverte sans vie, bâillonnée sur le lit de la chambre de bonne qu’elle louait au 12 rue Dalpozzo, à Nice, a été victime d’un crime particulièrement violent.

Selon les premiers résultats de l’enquête, révélés par Nice-Matin, Natalia, italienne d’origine biélorusse âgée de 63 ans, a été frappée et étranglée. Les enquêteurs évoquent également une « suspicion de viol » qui reste à confirmer.

Un suspect de 24 ans mis en examen

La macabre découverte avait eu lieu dans la nuit du 23 au 24 août, par les pompiers dépêchés sur place pour éteindre l’incendie qui se propageait au dernier étage de l’immeuble où la victime logeait à côté du principal suspect.

Constantin, un Roumain 24 ans, a été interpellé la nuit de l’incendie. Une information judiciaire a été ouverte pour meurtre et, selon Nice-Matin, « il n’est pas exclu que la justice retienne ultérieurement des actes de torture et de barbarie ».