Un Italien soupçonné de 160 viols ou agressions sexuelles en Allemagne, interpellé près de Mulhouse

FAITS DIVERS L’Allemagne avait lancé un mandat européen sur un Italien de 52 ans soupçonné de 160 viols et agressions sexuelles

G.V. avec AFP

— 

Une voiture de police. (Illustration)
Une voiture de police. (Illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

Les Allemands le recherchaient, il a été arrêté en Alsace. Un Italien de 52 ans a été interpellé vendredi à Rumersheim-Le-Haut, une petite commune au nord-est de Mulhouse dans le Haut-Rhin, tout près de la frontière. L’Allemagne​ avait lancé un mandat européen à son encontre car il est soupçonné d’avoir commis sur leur territoire 160 viols et agressions sexuelles.

L’homme est en effet soupçonné d’avoir, de 2000 à 2014, violé ou abusé sexuellement des enfants de ses compagnes. L’Allemagne a ouvert 122 enquêtes contre lui portant sur 160 faits de viols ou agressions sexuelles sur mineurs, a-t-on ajouté à la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), en précisant que cet individu avait fui récemment l’Allemagne pour s’installer en Alsace.

Inconnu en France, il a été écroué à la prison de Colmar dans l’attente de sa remise aux autorités allemandes, a-t-on poursuivi à la BNRF.