Deux mois avant Noël, l’arnaque aux calendriers démarre déjà à Toulouse

ESCROQUERIE Deux hommes de 31 et 33 ans ont été interpellés alors qu’ils se faisaient passer pour des agents du service des encombrants

B.C.

— 

Un calendrier de la Poste (illustration).
Un calendrier de la Poste (illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Ils ne sont pas en retard. Et c’est peut-être ce qui a mis la puce à l’oreille des habitants. Deux hommes ont été interpellés mercredi soir par la police municipale de Toulouse dans le quartier de la Roseraie alors qu’ils faisaient du porte à porte. Vêtus de vestes jaunes fluorescentes, calendriers sous le bras, ils se faisaient passer auprès des habitants pour des salariés du service des encombrants.

Une arnaque qui a souvent cours au mois de décembre, un peu moins souvent en octobre. Les deux faux vendeurs, âgés de 31 et 33 ans, ont donc été repérés dans la rue Rossignol par les vrais agents de la police municipale. Ils avaient sur eux, plusieurs billets extorqués à des résidants généreux. Une de leurs victimes a tout de même souhaité déposer plainte à leur encontre.

Ce genre d’escroquerie aux calendriers est monnaie courante. Il faut savoir que la tournée ne débute jamais avant novembre et que les agents ont en principe une carte professionnelle.