Strasbourg : L'homme qui avait sorti une kalachnikov en pleine rue s'est rendu à la police

REGLEMENT DE COMPTES L'autre assaillant est toujours en fuite et activement recherché

T.G. avec AFP

— 

L'hôtel de police de Strasbourg (illustration).
L'hôtel de police de Strasbourg (illustration). — T. Gagnepain / 20 Minutes

L’affrontement, vendredi soir dans un quartier de Strasbourg, avait provoqué la fermeture temporaire de la frontière franco-allemande. En pleine rue et en plein jour, deux individus avaient sorti un fusil-mitrailleur et une kalachnikov. Au moins un coup de feu avait été tiré, avant l’intervention de la police, qui n’avait pas retrouvé les assaillants.

L’un des deux était en garde à vue mardi soir. L’homme, né en 1986, s’est présenté de lui-même aux forces de l’ordre. Il a reconnu avoir eu en main une kalachnikov, puis avoir été désarmé par son compagnon qui s’est également livré spontanément aux autorités. La garde à vue de ce dernier a été levée en cours de journée. Quant à celui qui a utilisé un fusil-mitrailleur Scorpion et avait fait feu au moins une fois, il reste en fuite et activement recherché par les forces de l’ordre.