Seine-Saint-Denis : Une fausse psychologue interpellée pour escroquerie et blanchiment aggravé

ESCROQUERIE Près de 50.000 euros ont été retrouvés sur les cinq comptes de cette fausse psychologue. Elle était en possession également de deux faux diplômes et d’une fausse carte d’identité

F.H.

— 

Seine-Saint-Denis : Une fausse psychologue interpellée pour escroquerie et blanchiment aggravé (Illustration)
Seine-Saint-Denis : Une fausse psychologue interpellée pour escroquerie et blanchiment aggravé (Illustration) — SYSPEO/SIPA

De faux diplômes pour des consultations bel et bien rétribuées. Une femme de 36 ans a été interpellée pour s’être fait passer pour une psychologue diplômée d’Etat et titulaire d’un master de l’université de Paris Nanterre. « Elle avait usurpé l’identité d’une psychologue de Loire-Atlantique​ », indique une source policière à 20 Minutes.

A son cabinet, il a été retrouvé deux faux diplômes, une fausse carte d’identité et un chéquier volé. Sur les cinq comptes de la trentenaire, la police a retrouvé près de 50.000 euros. Or celle-ci ne déclarait aucun revenu fiscal. Elle avait également signé « une attestation de complaisance à un détenu contaminé au Covid-19 ».

Présente sur les réseaux sociaux et YouTube

La fausse psychologue exerçait à Saint-Denis, Drancy et au Perreux mais également via Internet ou par téléphone. Elle était également présente sur les réseaux sociaux, sur YouTube et sur un site préconisant les médecines douces.


Interpellée mi-octobre, la trentenaire a été déférée avant d’être laissée libre sous contrôle judiciaire. Elle a été mise en examen pour « usurpation de diplôme », « escroquerie », « blanchiment aggravé », « détention de faux documents administratifs » et « recel de faux en écriture ».