La police fait feu sur un patient brandissant un couteau aux urgences

ENQUETE L’individu menaçait le personnel soignant et a dû être immobilisé

Camille Allain

— 

Illustration de l'accueil des urgences du CHU de Rennes.
Illustration de l'accueil des urgences du CHU de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Les membres du personnel soignant « ont eu très peur ». Dans la nuit de jeudi à vendredi, un homme pris en charge aux urgences du CHU Pontchaillou de Rennes (Ille-et-Vilaine) a sorti un couteau et menacé le personnel d’accueil de l’établissement. Alertés, les policiers ont dû faire usage de leur arme à feu pour maîtriser l’individu, qui a été blessé à une jambe. Son pronostic vital n’est pas engagé, précise une source policière.

Les faits se sont déroulés vers 00 h 30 ce vendredi matin. Victime d’un accident de la circulation où il était le seul impliqué, un homme de 52 ans est transporté aux urgences de Rennes par les pompiers. A son arrivée à l’hôpital, l’homme se montre très agressif et brandit un couteau, menaçant le personnel médical.

Deux balles tirées par deux policiers

A l’arrivée des policiers, l’homme les menace avec son arme et s’avance vers eux. Après une tentative au taser, les policiers ont dû faire feu. Deux balles ont été tirées par deux armes différentes. L’une a atteint l’agresseur à la jambe. A terre, ce dernier a pu être menotté par les forces de l’ordre. Une enquête a été ouverte.