Montpellier : Une femme arrêtée à sa descente d’un train avec plus de 23 kg d’héroïne

STUPEFIANTS Le réseau est soupçonné d’avoir mené des allers et retours entre Montpellier et Rotterdam

N.B.

— 

La cocaïne saisie par les policiers de Montpellier
La cocaïne saisie par les policiers de Montpellier — Sûreté départementale de l'Hérault

Dans la nuit de lundi à mardi, à Montpellier(Hérault), une opération de lutte contre le trafic de drogue a donné lieu à quatre interpellations ainsi qu’à des saisies de stupéfiants, indiquent les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault.

C’est un renseignement qui a mis les policiers, en mars 2019, sur la piste de ce trafic de drogue. Ils ont été alertés que des personnes revendaient de l’héroïne dans le centre-ville de Montpellier. Des suspects avaient été interpellés, et incarcérés.

23,4 kg d’héroïne saisis

En poursuivant leurs investigations, les enquêteurs sont parvenus à identifier un réseau, soupçonné d’avoir mené des allers et retours entre Montpellier et Rotterdam (Pays-Bas). Lundi, une femme de 27 ans a ainsi été interpellée à sa descente d’un train, à la gare Saint-Roch, à Montpellier, en possession de 20 kg d’héroïne et 1,2 kg de cocaïne.

Trois autres individus, âgés de 27, 31 et 47 ans, ont également été arrêtés. Lors des perquisitions aux domiciles des suspects, les policiers ont saisi 23,4 kg d’héroïne, 1,2 kg de cocaïne, trois véhicules et un peu plus de 8.000 euros en argent liquide.