Marseille : Décès d’une des deux jeunes filles blessées lors de la fusillade près d’un point de drogue

FAITS DIVERS Une jeune fille de 19 ans est décédée ce mercredi après avoir été victime d’une fusillade près d’un point de revente de stupéfiants dans le quartier de la Belle de Mai à Marseille

Mathilde Ceilles

— 

Une voiture de police à Marseille. (Illustration)
Une voiture de police à Marseille. (Illustration) — P.Magnien / 20 Minutes

La jeune femme de 19 ans grièvement blessée ce dimanche lors d’une fusillade ​dans le quartier de la Belle de Mai est décédée, indique la procureure de la République de Marseille Dominique Laurens dans un communiqué de presse.

Selon une source policière, cette jeune femme se trouvait dans une voiture stationnée « autour d’un point de drogue » lorsqu’elle a été touchée par « une dizaine d’impacts de balles ». Lundi soir, elle se trouvait « sous assistance respiratoire mécanique en état de mort cérébrale », selon les déclarations en début de semaine de la procureure de la République de Marseille.

Une deuxième victime

La seconde victime, une jeune fille de 17 ans, a été touchée aux bras et aux jambes. « Grièvement atteinte » selon la procureure Dominique Laurens, elle « a pu être opérée ». Les deux victimes étaient accompagnées de deux autres passagers, deux hommes. Le ou les tireurs se trouvaient à bord d’une autre voiture. De source policière, le chauffeur du véhicule visé par les tirs, interpellé après s’être d’abord enfui puis être revenu sur les lieux de la fusillade, serait connu pour trafic de stupéfiants et aurait été victime d’une tentative d’homicide en 2019. Le quatrième passager du véhicule s’est lui aussi enfui et on ne sait pas s’il a été atteint par les tirs.

Selon le préfet de police Emmanuel Barbe, ces « faits de violence » ont clairement été commis « à cause de la drogue », ce que l’enquête va s’attacher à déterminer. Si c’est le cas, ce serait le onzième règlement de comptes de l’année.