Vosges : Un promeneur ramène un obus actif à la gendarmerie

PAS BOUM Un obus encore actif de la Seconde Guerre mondiale a été rapporté par un promeneur dans une gendarmerie des Vosges

G.V.

— 

Un obus. (Illustration)
Un obus. (Illustration) — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Cela partait certainement d’une bonne intention, mais ce n’était pas vraiment une bonne idée. Samedi, rapporte le quotidien Vosges Matin, un promeneur a découvert, lors d’une balade en forêt, un obus américain de la Seconde Guerre mondiale.

Ni une ni deux, il s’en est emparé et l’a déposé devant la gendarmerie de la brigade de Châtel-sur-Moselle. Par chance, l’obus, qui n’était pas encore désactivé, n’a pas explosé. Conscient du danger, les gendarmes ont demandé de poser délicatement l’engin explosif avant de dresser un périmètre de sécurité.

Ce sont les démineurs de Colmar qui sont intervenus et ont désactivé l’obus. Pour rappel, précisent nos confrères, il ne faut pas toucher d’engin explosif, même ancien, découvert dans la nature. Et il faut toujours prévenir les forces de l’ordre.