Gagny : « Pupilles dilatées »... Six enfants d'une école maternelle tombent sur de la cocaïne

STUPEFIANTS Six enfants sont tombés sur le pochon de cocaïne et ont joué avec. Deux écoliers ont été brièvement hospitalisés

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'une école maternelle, ici à Rennes.
Illustration d'une école maternelle, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Comment la drogue est-elle arrivée là ? Deux enfants d’une école maternelle à Gagny (Seine-Saint-Denis) ont été brièvement hospitalisés ce jeudi après avoir manipulé un « petit pochon » de cocaïne a appris l’AFP de sources concordantes, confirmant une information du Point.

Au total, six enfants sont tombés sur le pochon de cocaïne et ont joué avec, allant jusqu’à porter la drogue à leur bouche dans la cour de récréation et à l’intérieur d’une salle de l’établissement, a indiqué une source policière.

« Pupilles dilatées »

Un membre du personnel de l’école aurait ensuite jeté ce « petit ballotin d’un gramme de cocaïne maximum [dans une poubelle de l’école]. On ne sait pas encore si la drogue était cachée ou si elle a été apportée de l’extérieur par un élève ». Deux d’entre eux ont été brièvement hospitalisés pour des « symptômes de consommation de cocaïne » dont des « pupilles dilatées », a poursuivi cette source.

Les enfants ont été examinés et sont sortis de l’hôpital ce jeudi soir, a précisé le maire DVD de la ville, Rolin Cranoly, qui « condamne avec la plus grande fermeté l’idée que quelqu’un ait pu pénétrer au sein d’un établissement scolaire avec en possession de la cocaïne ».

L’enquête a été confiée à la sûreté territoriale.