Corse : Le cadavre en décomposition découvert à Centuri est bien celui du trentenaire disparu

FAITS DIVERS Le cadavre en décomposition découvert ce lundi par un chasseur dans le maquis corse est bien celui d’un trentenaire porté disparu depuis début septembre

20 Minutes avec AFP

— 

Une voiture de police à Marseille (illustration).
Une voiture de police à Marseille (illustration). — Amandine Rancoule / 20 Minutes

Le corps​ en décomposition découvert lundi à Centuri en Haute-Corse est bien celui de Damien Barchilon, un gérant d’établissement de nuit de 33 ans disparu depuis début septembre, selon les déclarations du procureur de la République de Bastia, Arnaud Viornery.

La victime avait été vue pour la dernière fois le 9 septembre à Tomino, un village voisin de Centuri dans le Cap Corse. Le 10 septembre, la voiture du jeune homme avait été retrouvée au bord de la route, à Meria à 15 minutes de route de Tomino. Les clés de contact étaient toujours sur le tableau de bord.

La piste criminelle privilégiée

Du fait des « circonstances de sa découverte », « la piste criminelle » est privilégiée. Le corps, découvert par un chasseur, était en « état de décomposition avancée et enfoui sous des feuilles » sur les hauteurs sauvages du village de 220 habitants, selon une source proche du dossier interrogée lundi.

L’enquête pour « homicide volontaire », confiée dans un premier temps à la section de recherche de la gendarmerie, a fait l’objet « d’un dessaisissement » au profit de la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (JIRS), compétente en matière de grande criminalité organisée, a ajouté le procureur.