Seine-Maritime : Un tigre de Sumatra au cœur d’un trafic près du Havre, neuf personnes interpellées

ANIMAUX Un couple aurait acheté le tigre pour 6.000 euros en septembre 2018

20 Minutes avec agence
— 
Un tigre de Sumatra.
Un tigre de Sumatra. — Binsar Bakkara/AP/SIPA

Neuf personnes ont été interpellées ce mardi en Seine-Maritime dans le cadre d’une enquête autour du trafic d’un tigre de Sumatra. Parmi les suspects se trouve un couple, soupçonné d’avoir acheté l’animal il y a deux ans, rapporte 76actu.

Ce couple, originaire du Havre et disposant d’une « belle surface financière » selon une source judiciaire, aurait acheté l’animal en septembre 2018 pour 6.000 euros. Le tigre était alors âgé de trois mois. Le couple l’aurait gardé une semaine à son domicile avant d’avertir la police.

Le tigre repéré sur des selfies

Une longue enquête, confiée au Groupe d’intervention régionale de la police nationale et à la sûreté départementale, a commencé. Les investigations ont été facilitées par des publications sur les réseaux sociaux : le tigre apparaissait en effet dans des selfies localisés à Elbeuf et même dans un clip de rap tourné au Petit-Quevilly.

Après deux ans d’enquête, ce sont donc neuf personnes, dont le couple, qui ont été interpellées et placées en garde à vue pour « trafic d’une espèce protégée en bande organisée ». Le jeune tigre a, lui, été confié à l’Office français de la biodiversité et a été accueilli dans une structure spécialisée.