Toulouse : Pris en flagrant délit de cambriolage… d’une boutique d’alarmes

COMBLE Un quadragénaire a été surpris lundi à Toulouse alors qu’il tentait de s’introduire dans un magasin spécialisé dans les alarmes et la serrurerie

H.M.

— 

Un cambrioleur dans le feu de l'action.
Un cambrioleur dans le feu de l'action. — Closon - Isopix - Sipa

Paradoxalement, ce n’est pas le retentissement d’une sirène qui a fait échouer son cambriolage mais la vigilance d’un passant. Un homme de 48 ans a été arrêté lundi, peu après minuit, dans le quartier de Minimes à Toulouse.

Quand les policiers en patrouille sont arrivés sur place, sur l’indication d’un homme qu’ils venaient de croiser sur leur route, le suspect s’acharnait à coups de bâton sur une vitrine. Et pas n’importe laquelle, celle d’un magasin d’alarmes et de serrurerie, dont il avait préalablement d’ailleurs tenté de forcer la serrure…

Pas avare d’ADN

Placé en garde à vue, cet homme déjà connu des services de police, a nié les faits en dépit du flagrant délit. De source policière, il a aussi fait « matcher » les ordinateurs du commissariat puisque son ADN avait été prélevé dans quatre autres effractions : dans une société d’informatique, un magasin de mode, un restaurant, et chez un particulier.

Déféré ce mardi matin devant le parquet, le cambrioleur présumé devait être jugé en comparution immédiate.