Toulouse : Il fracasse les vitrines du centre-ville avec un pied-de-biche

VANDALISME Les policiers ont eu le plus grand mal à maîtriser ce trentenaire, très, très excité

H.M.

— 

La rue Alse-Lorraine, à Toulouse. Illustration.
La rue Alse-Lorraine, à Toulouse. Illustration. — F. Scheiber - Sipa

Si vous avez fréquenté le centre-ville de Toulouse jeudi matin, vous avez peut-être remarqué les stigmates des événements de la nuit. Un homme, armé d’un pied-de-biche, s’est déchaîné sur les vitrines de l’artère commerçante. De source policière​, il en a fracassé cinq avant d’être interpellé par les fonctionnaires de la brigade canine.

L’homme de 32 ans, visiblement ivre, ne s’est pas laissé faire. Avant d’être placé en garde à vue il s’est débattu, a copieusement outragé les policiers allant même jusqu’à leur cracher dessus.

Il n’a pas seulement voulu tout casser puisqu’un sac, pioché dans l’une des vitrines cassées, a été retrouvé sur lui. Jusqu’à cette scène nocturne, l’homme était inconnu des services de police.