Nîmes : Un homme visé par des tirs, une enquête pour tentative d'assassinat ouverte

ENQUETE Les suspects ont pris la fuite

N.B.

— 

Le 17 septembre 2019. Des policiers de Vénissieux, vers Lyon, lors d'une opération de contrôle routier. Illustration police.
Le 17 septembre 2019. Des policiers de Vénissieux, vers Lyon, lors d'une opération de contrôle routier. Illustration police. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Une enquête​ pour tentative d’assassinat a été ouverte, à Nîmes(Gard), après des tirs survenus jeudi, dans le quartier du mas de Mingue, a appris 20 Minutes ce vendredi matin auprès d’Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes.

Peu avant minuit, des individus sont soupçonnés d’avoir tiré en direction d’un homme, qui rentrait chez lui en voiture. Les suspects ont ensuite pris la fuite, en tirant à nouveau à plusieurs reprises, pour éviter d’être pris en chasse. Il n’y a eu aucun blessé. Les investigations ont été confiées aux policiers du SRPJ de Montpellier (Hérault).

Par ailleurs, le procureur de Nîmes indique que la victime bénéficiait d’un bracelet électronique, qu’elle est soupçonnée de ne pas avoir respecté. Son incarcération a été demandée par le parquet auprès du juge de l’application des peines.

Règlements de compte

Depuis plusieurs mois, certains quartiers de Nîmes sont la proie de règlements de compte, notamment Pissevin. En février dernier, des habitants de ce quartier avaient lancé un appel au secours aux autorités, demandant d’enrayer ce fléau.

Récemment, le directeur interrégional de la police judiciaire, Eric Arella, avait indiqué à l’AFP que le phénomène des règlements de comptes sur fond de narco-bandistime, qui est en baisse dans la région marseillaise, connaissait en revanche une hausse cette année à Nîmes, notamment, ou à Perpignan (Pyrénées-Orientales).