Corse : Une gardienne de la prison de Borgo victime d’un incendie criminel

FAITS DIVERS Le haras d’une gardienne de prison à Borgo en Haute-Corse a été incendiée

20 Minutes avec AFP

— 

La prison de Borgo en janvier 2018 (illustration).
La prison de Borgo en janvier 2018 (illustration). — P. Pochard-Casabianca / AFP

Le haras d’une gardienne de la prison de Borgo en Haute-Corse a été incendié. Cet incendie, probablement criminel, intervient après une série d’événements similaires en juillet, a dénoncé mercredi le syndicat​ Force Ouvrière PACA-Corse dans un communiqué.

Une enquête pour destruction par moyen dangereux a été ouverte et confiée à la gendarmerie, a indiqué à l’AFP le parquet de Bastia. Aucun animal n’a été blessé dans l’incendie.

Intervenue pour interdire une fête

« Cette fois-ci, c’est la propriété personnelle d’un officier, en l’occurrence une écurie, qui a été volontairement incendiée », dénonce le syndicat qui assure que « le lien avec les fonctions de cet officier au centre pénitentiaire de Borgo est évident ». La personne visée était intervenue « pour interdire des rassemblements festifs au sein de l’établissement pénitentiaire », a indiqué à l’AFP une source proche du dossier.

Le syndicat appelle à ce que soit mis « fin à ces violences » et « exhorte la direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) de Marseille et la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP) à prendre enfin des mesures fortes pour, d’une part remettre de l’ordre dans cet établissement et d’autre part (..) assurer la sécurité personnelle des agents du CP Borgo ».