Lyon : Tel le Petit Poucet, il semait des cailloux pour cibler les maisons à cambrioler

ARRESTATION Le suspect aurait ainsi commis près de 200 cambriolages en quatre ans dans les régions de Montpellier, Dijon et Lyon où il a été arrêté

C.G.

— 

Le suspect semait des petits cailloux pour repérer les logements qu'ils souhaitaient cambrioler (illustration.
Le suspect semait des petits cailloux pour repérer les logements qu'ils souhaitaient cambrioler (illustration. — CC0

Un homme de 52 ans a été arrêté à Lyon le 14 juin après une longue enquête de la police scientifique portant sur une série de cambriolages commis depuis quatre ans dans les régions de Montpellier, Lyon et Dijon. Selon Le Midi Libre, qui révèle cette affaire, l’ADN du suspect a été retrouvé une première fois dans l’Hérault en 2016 mais il n’était pas inscrit dans les fichiers de police.

L’enquête a rebondi au mois de juin lorsque les policiers lyonnais ont interpellé l’homme. Ils ont alors comparé son ADN avec celui qui avait été prélevé quatre ans plus tôt, ce qui a permis de confondre le cambrioleur et de relayer les différentes affaires. Placé en garde à vue, ce dernier a reconnu une grande partie des faits, détaillant sa méthode déjà bien rodée.

Le quinquagénaire, domicilié au Mans, avait pris l’habitude de semer des petits cailloux devant les résidences qu’il souhaitait cambrioler. Si la pierre n’avait pas bougé, il estimait alors que les lieux étaient vides et qu’il était temps de passer à l’acte. Ecroué, il sera jugé à Lyon à une date qui n’a pas été communiquée.