Doubs : Un appel à témoins lancé après l'agression d'une joggeuse en forêt

SOLIDARITE Deux femmes qui auraient croisé la victime avant les faits sont particulièrement recherchées

T.G.

— 

Illustration d'un gendarme lors d'une opération de recherche de personne disparue, ici à Rennes.
Illustration d'un gendarme lors d'une opération de recherche de personne disparue, ici à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

EDIT du 25 septembre 2020, à 13 h : L’homme recherché s’est présenté de lui-même aux autorités.

Depuis jeudi après-midi, la forêt entre Nancray et Gennes, dans le Doubs, fait l’objet d’âpres recherches. Une quinzaine de gendarmes et un hélicoptère ont été mobilisés afin de retrouver l’agresseur présumé d’une joggeuse, selon L'Est Républicain.

Les faits se seraient déroulés vers 14 heures. Un homme cagoulé aurait abordé la victime, avant de lui donner des coups de poing et de simuler une agression sexuelle. La joggeuse en était sortie indemne mais avec quelques égratignures, selon le quotidien régional. Avant cela, elle aurait croisé deux femmes « qui se dirigeaient en direction de Nancray », selon la gendarmerie du Doubs, qui lancé jeudi soir un appel à témoins.

Toute personne étant susceptible de fournir quelque élément intéressant l’enquête est priée de contacter la gendarmerie de Besançon-Tarragnoz, au 03.81.81.32.23.