Toulouse : Comment un simple clignotant a fait tomber un livreur de drogue

TRAFIC Lorsque les policiers ont procédé au contrôle de l’automobiliste, sa voiture sentait une forte odeur de cannabis

B.C.

— 

Un fumeur de cannabis (Illustration).
Un fumeur de cannabis (Illustration). — Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Le livreur aurait peut-être mieux fait de vérifier l’état de son véhicule avant de prendre la route. C’est un clignotant défectueux qui a poussé jeudi dernier les forces de l’ordre à le contrôler alors qu’il circulait dans Colomiers, à l’ouest de Toulouse. Lorsque les policiers se sont approchés de la voiture, une odeur caractéristique leur a mis la puce à l’oreille.

En effet, à l’intérieur de l’habitacle, ils ont trouvé quelques grammes de résine, mais aussi de l’herbe de cannabis, pas loin de 130 comprimés d’ecstasy, un peu de cocaïne et 800 euros en espèce. De quoi approvisionner quelques consommateurs de drogue.

Et c’est bien ce que va confirmer cet homme de 34 ans aux agents de la brigade territoriale ouest de Toulouse. Inconnu des services, cet homme est livreur pour des dealers. Interpellé, il a été déféré devant la justice et doit être jugé en comparution immédiate.