Andorre : Un chef d'entreprise français tué dans la Principauté par un ancien employé

MEURTRE Le meurtrier présumé a été interpellé quelques heures après à quelques kilomètres de là

B.C. avec AFP

— 

Le drapeau andorran flotte au-dessus de la principauté pyrénéenne.
Le drapeau andorran flotte au-dessus de la principauté pyrénéenne. — Damourette / Sipa

Ce lundi matin, les autorités andorranes ont procédé à un contrôle massif sur les routes de la Principauté pour retrouver le meurtrier présumé d’un homme d’affaires français, retrouvé sans vie dans son appartement d’Encamp dans la nuit de dimanche à lundi.

Le meurtrier présumé a mis le feu au logement après avoir tué ce chef d’entreprise de 56 ans, avant de prendre la fuite. La femme de la victime et leur fille de 12 ans ont pu quitter les lieux à temps. Le suspect, un ressortissant togolais de 31 ans, avait été un employé de la société informatique de la victime.

Selon la télé andorrane RTVA, quatre heures après les événements, l’homme se serait signalé à la police alors qu’il se trouvait à quelques kilomètres de là, sur la commune d’El Tarter. Il aurait alors reconnu sa culpabilité.

Les enquêteurs cherchaient à établir lundi ce qui avait pu opposer l’ex-employé et son ancien patron. RTVA rappelle que cela fait dix ans qu’il n’y avait pas eu de meurtre dans la Principauté.