Marseille : Un homme meurt dans l'incendie d'un camp de Roms

TERRAIN VAGUE Un homme est décédé ce mercredi dans l’incendie d’un camp de Roms dans le 12e arrondissement de Marseille

M.Cei.

— 

Des marins-pompiers de Marseille (illustration).
Des marins-pompiers de Marseille (illustration). — NICOLAS NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Un « violent incendie » dans un camp de Roms à Marseille a fait un mort ​dans la nuit de mardi à mercredi, a appris 20 Minutes de sources concordantes. L’incendie s’est déclenché à 00h45, selon nos informations, sur ce terrain vague de 200 m2 située dans le 12e arrondissement. Vingt-sept personnes ont été évacuées par les marins-pompiers, dont onze enfants. Le camp a été entièrement brûlé.

Des explosions entendues par le voisinage

Un homme de 46 ans a été retrouvé décédé dans cet incendie qui « serait parti de la cuisine d’un des baraquements », a précisé une source policière à l’AFP. Neuf bouteilles de gaz ont été retrouvées sur place, selon les marins-pompiers. Des explosions ont été entendues par le voisinage, précise une source policière à 20 Minutes. « Ne présentant aucun symptôme », les personnes évacuées ont été rassemblées dans un poste médical avancé.

Dans un communiqué de presse, la mairie de Marseille précise que ces personnes ont été mises à l’abri dans un gymnase réquisitionné et équipé par la municipalité pour l’occasion. Il sera maintenu ouvert « tant que le relogement de l’intégralité des personnes prises en charge n’est pas effectif », assure la maire. Et de promettre : « La mairie assurera dans l’intervalle, en lien avec les associations présentes sur le site, la distribution d’eau, de nourriture, de vêtements et de kit d’hygiène pour toutes et tous ».