Gard : Un vaste réseau d'escroqueries sur Internet démantelé, un millier de victimes potentielles

ENQUETE Les gendarmes ont interpellé 10 personnes dimanche

N.B.

— 

Dans une brigade de gendarmerie. Illustration.
Dans une brigade de gendarmerie. Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes

Une dizaine de personnes ont été interpellées, dimanche, dans toute la France, après de longues investigations menées par les gendarmes du Gard, a appris 20 Minutes auprès d’Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes.

Les suspects sont soupçonnés d’être au cœur d’une vaste escroquerie, qui portait sur la vente de produits et de services sur Internet : du bois, des chalets de vacances, des locations… Selon les premiers éléments de l’enquête, les victimes payaient, mais ne recevaient jamais les produits ou ne pouvaient jamais bénéficier de leurs locations.

198 plaintes

Pour l’heure, le parquet annonce que 198 plaintes ont été déposées, pour un préjudice de 200.000 euros. Mais les enquêteurs estiment qu’il y aurait eu un millier de victimes, éparpillées dans toute l’Europe, pour un préjudice total estimé à 1,9 million d’euros.

Les suspects seront jugés en janvier pour association de malfaiteurs et escroquerie.