Lyon : Des automobilistes se font dérober leurs montres de luxe au volant, un suspect arrêté

VOL AVEC RUSE Le suspect pourrait aussi être impliqué dans le pillage d’un magasin survenu à Lyon en 2019, en marge de la Coupe d'Afrique des Nations

E.F.

— 

Le 17 septembre 2019. Illustration police. Ici des policiers de Vénissieux, près de Lyon.
Le 17 septembre 2019. Illustration police. Ici des policiers de Vénissieux, près de Lyon. — E. Frisullo / 20 Minutes

En mettant la main sur ce suspect, les policiers du Rhône pourraient bien avoir résolu deux autres affaires. Un homme de 25 ans a été interpellé jeudi soir dernier et écroué samedi à Lyon après son défèrement au parquet, après un vol aggravé subi par un automobiliste.

Il est 20 heures ce 10 septembre lorsqu’un automobiliste de 51 ans appelle la police et explique s’être fait aborder par un homme faisant mine de vouloir discuter avec lui, alors qu’il était au volant, puis s’être fait arracher la montre de grande valeur qu’il portait.

Mobilisés sur les lieux des faits, dans le 6e arrondissement de Lyon, les hommes de la Bac finissent par interpeller dans le quartier un jeune homme de 25 ans, connu pour cinq antécédents judiciaires. Le suspect porte la montre volée, selon la police lyonnaise qui évoque cette affaire ce lundi.

Impliqué dans le pillage d’un magasin ?

Rapidement, dans le cadre de l’enquête, il est formellement identifié par une seconde victime qui s’est également fait dérober une montre de luxe en juin dernier, selon le même opératoire. En garde à vue, l’homme reconnaît le vol commis jeudi, mais nie toute implication pour le second larcin.

En poursuivant leurs investigations, les policiers découvrent aussi que les empreintes du suspect correspondent à celles retrouvées lors du pillage d’un magasin d’électroménager, survenu en juillet 2019, en marge de la Coupe d'Afrique des Nations. Un événement sportif qui avait donné lieu à des débordements conséquents à Lyon, cet été-là. L’homme, qui a nié les faits, doit être jugé en comparution immédiate ce lundi pour ces trois affaires devant le tribunal correctionnel de Lyon.