Suisse : Un wingsuiter français se tue après avoir sauté d'un sommet dans les Alpes

DRAME L'homme, âgé de 46 ans, s'est écrasé peu après le décollage

20 Minutes avec agences

— 

Photo d'illustration d'un vol en wingsuit.
Photo d'illustration d'un vol en wingsuit. — Caters News Agency/SIPA

Un pratiquant français de wingsuit a perdu la vie ce mardi dans un accident dans le massif des Diablerets, dans les Alpessuisses. Ce  sport extrême consiste à sauter dans le vide avec une combinaison en forme d’aile avant d’ouvrir un parachute. L’homme de 46 ans, résidant en France, s’était élancé vers 11 h 15 du sommet du Sex Rouge, qui culmine à 2.971 mètres d’altitude au-dessus de la station de ski des Diablerets, dans le canton de Vaud.

Une enquête ouverte

« Peu après le décollage, pour une raison indéterminée, le malheureux s’est écrasé au sol », a indiqué dans un communiqué la police cantonale vaudoise. Les secours dépêchés sur place n’ont pu que constater son décès. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du décès.

Les accidents de wingsuit ne sont pas rares. Plusieurs pratiquants perdent la vie chaque année. En juin 2019, un wingsuiter a disparu en Isère. Alors qu’il était avec un ami, le trentenaire s’était élancé en premier avant de disparaître derrière les nuages.