Eure : Accusé d'avoir volé 185 objets religieux, un ancien curé placé en garde à vue

EGLISE L’ancien curé aurait entamé sa collection il y a 40 ans

20 Minutes avec agence

— 

L'ancien curé est notamment accusé d'avoir dérobé des statues (photo d'illustration).
L'ancien curé est notamment accusé d'avoir dérobé des statues (photo d'illustration). — nktam / Pixabay

Accusé d’avoir volé des objets religieux, un ancien curé de Thiberville ( Eure) a été placé en garde à vue mercredi dernier, rapporte L'Eveil Normand. Après la disparition de plusieurs objets, le diocèse d’Evreux avait déposé une plainte contre X, conduisant à l’interpellation de l’abbé Francis Michel.

Au total, l’ancien curé, connu comme sympathisant des « gilets jaunes », est accusé d’avoir dérobé 185 objets parmi lesquels se trouvent des statues, des chandeliers, des reliques ou encore des croix. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme aurait entamé cette collection il y a 40 ans.

L’abbé se défend

« Il est compliqué d’identifier les objets en question et le recensement ne fait que commencer », a déclaré à nos confrères Dominique Puechmaille, procureur de la république d’Évreux. Lors d’une perquisition menée au domicile de l’ancien curé, les enquêteurs ont pu mettre la main sur des objets identifiés comme ayant appartenu aux églises de l’ancienne paroisse de Thiberville.

Francis Michel assure pourtant n’avoir en aucun cas dépouillé les églises de Thiberville. Au contraire, lui dit les avoir enrichies. « À Thiberville par exemple, j’ai amené un certain nombre de choses ! Et j’ai laissé des éléments qui m’appartenaient, j’ai fait tout ce que j’ai pu pour ne pas être accusé de quoi que ce soit », a-t-il expliqué à L’Eveil Normand. Désormais, ce sera à la justice de trancher ce litige entre le diocèse l’ancien curé.