Lyon : Il refuse leurs avances et se fait agresser sexuellement et passer à tabac

VIOLENCES L’un des suspects, identifié grâce à la vidéosurveillance, a été interpellé lundi à Lyon et doit être jugé ce mercredi

E.F.

— 

Le palais de justice de Lyon (illustration).
Le palais de justice de Lyon (illustration). — E. Frisullo / 20 Minutes

L’exploitation des images de la vidéosurveillance a conduit les enquêteurs jusqu’à l’un des suspects. Lundi matin, un homme de 19 ans, vivant à Vénissieux, a été interpellé à Lyon pour des faits présumés « d’agression sexuelle et de violences en réunion », survenus en juin dernier.

Le 8 juin, dans la nuit, un homme d’une quarantaine d’années avait été approché par deux jeunes hommes lui proposant une relation sexuelle, rue Romarin, dans le 1er arrondissement de Lyon, apprend-on ce mercredi auprès de la police. Devant son refus, les deux hommes lui auraient touché les parties génitales puis auraient roué de coup la victime, qui tentait de les repousser. Le quadragénaire avait alors subi des violences justifiant une ITT de quatre jours, selon la police, et avait porté plainte contre les agresseurs en fuite.

Le complice court toujours

L’un des suspects, identifié récemment par les hommes de la sûreté urbaine et arrêté lundi, a reconnu les faits lors de sa garde à vue, selon la DDSP 69. Mais il n’a donné aucun élément permettant de remonter jusqu’à son complice. L’homme, connu de la justice pour d’autres faits, doit être jugé ce mercredi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Lyon.