Rennes : L’élu d’opposition Charles Compagnon menacé de mort

POLITIQUE L’ancien candidat aux municipales va porter plainte après avoir découvert un tag injurieux sur la façade de son restaurant

Jérôme Gicquel

— 

Le candidat de la droite et du centre Charles Compagnon est arrivé en troisième position au second tour des municipales à Rennes.
Le candidat de la droite et du centre Charles Compagnon est arrivé en troisième position au second tour des municipales à Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes

« Ta tête est mise à prix de Cayenne à Paris ». Voici le tag, faisant référence à une chanson du groupe Rasta Bigoud, que Charles Compagnon a découvert samedi soir sur la façade de son restaurant situé dans le centre-ville de Rennes.

« Deux mois après avoir été élu au conseil municipal de Rennes, j’ai reçu ma première menace de mort sur les murs de mon entreprise », a réagi l'élu d’opposition sur les réseaux sociaux.

Il va déposer plainte « pour menace de mort et dégradation »

« Ces méthodes n’ont pas leur place dans notre ville et plus généralement dans notre pays ! », a-t-il ajouté, précisant qu’il allait porter plainte « pour menace de mort et dégradation ». Dans un post publié sur Facebook, l’ancien candidat de la droite et du centre aux municipales cible clairement « l’extrême gauche », responsable selon lui de ces menaces.

La maire de Rennes Nathalie Appéré et plusieurs élus rennais ont affiché leur soutien à Charles Compagnon sur les réseaux sociaux.