Suisse : Un médecin jugé pour avoir facturé des consultations imaginaires à l’assurance maladie

ESCROQUERIE Le médecin est soupçonné d’avoir perçu environ 2,6 millions d’euros de manière frauduleuse

20 Minutes avec agence

— 

Dans le cabinet d'un médecin généraliste. Illustration.
Dans le cabinet d'un médecin généraliste. Illustration. — Valinco - Sipa

Un médecin de Vevey ( Suisse) risque cinq ans de prison pour avoir escroqué les assurances-maladie de près de 2,8 millions de francs suisses (environ 2,6 millions d’euros). Il était jugé ce mardi pour escroquerie par métier, abus de confiance, faux dans les titres et faux certificat médical qualifié, rapporte 20min.ch.

Le praticien, un Français de 55 ans, avait mis en place tout un système reposant sur des surfacturations et des prestations fictives dans deux cabinets, entre 2013 et 2016. Au tribunal, le prévenu a expliqué qu’il travaillait « même les samedis et dimanches » en enchaînant « 60 à 80 patients par jour ». Le médecin a ajouté qu’il était suffisamment « habile pour faire certains des examens plus rapidement que la normale ».

Le triple d’une activité à temps complet

Au total, le médecin a facturé 5.600 heures à l’assurance-maladie obligatoire en 2014 et plus de 5.700 heures l’année suivante. Cela représente le triple d’une activité à temps complet normale. A onze reprises, le quinquagénaire a même facturé plus de 24 heures de consultations pour une seule journée.

Le médecin facturait également des prestations qu’il n’avait pas les qualités pour exercer, comme des consultations de psychothérapie. Il a aussi facturé plusieurs consultations alors qu’il se trouvait en vacances à l’Ile Maurice. Le verdict sera rendu ce vendredi.