Finistère : Un mineur mis en examen après une rixe mortelle

FAITS DIVERS Un jeune homme de 18 ans a été tué à coups de couteau jeudi à Pouldreuzic

J.G. avec AFP

— 

Un gendarme de l'identification criminelle. Illustration.
Un gendarme de l'identification criminelle. Illustration. — C. Allain / 20 Minutes

Il est soupçonné d’être l’auteur de coups de couteau ayant entraîné la mort d'un jeune homme de 18 ans jeudi soir à Pouldreuzic ( Finistère). Un adolescent de 16 ans a été mis en examen pour meurtre, a-t-on appris lundi auprès du procureur de la République de Brest. « Le mineur, qui se trouvait sur son lieu de vacances, a été mis en examen pour meurtre samedi après-midi et incarcéré dans un établissement pénitentiaire pour mineurs dans la région de Rouen », a indiqué Jean-Philippe Récappé.

Une rixe avait éclaté jeudi soir à Pouldreuzic, une petite commune de la baie d’Audierne entre deux groupes de jeunes. A l’origine de cette bagarre, une dispute entre les petites amies de l’agresseur présumé et de la victime, il y a un an, qui avait entraîné un accrochage entre les deux garçons, a précisé le procureur.

« Un motif tout à fait futile » à l’origine de la rixe

Quand il est revenu en vacances un an après, le mis en cause a décidé de régler ce différend avec ses copains. « Les deux garçons étaient tous les deux accompagnés d’autres jeunes, et malheureusement, le mis en examen avait un couteau sur lui », a précisé Jean-Philippe Récappé, ajoutant qu’il s’agissait « d’un motif tout à fait futile ». « Deux coups de couteau ont été portés, l’un dans le ventre, tandis que l’autre a percé le foie, entraînant une hémorragie fatale », a-t-il ajouté.

Trois autres personnes, qui avaient été placées en garde à vue, ont été relâchées. « A ce jour, rien ne démontre qu’elles étaient au courant des intentions du mis en cause. Elles se sont également bagarrées mais n’ont pas été en contact avec la victime », a poursuivi le procureur de Brest.