Inquiétude après la disparition d'un voilier entre la Bretagne et le Portugal

FAITS DIVERS L'équipage français d'un voilier parti de Saint-Malo en direction de Porto n'a plus donné signe de vie depuis samedi

20 Minutes avec AFP

— 

Inquiétude après la disparition d'un voilier entre la Bretagne et le Portugal (Illustration)
Inquiétude après la disparition d'un voilier entre la Bretagne et le Portugal (Illustration) — Mikele Designer / Pixabay

Son signalement a été envoyé aux navires en mer. Un voilier, parti de Saint-Malo ( Ille-et-Vilaine) avec un équipage français à son bord en direction de Porto au Portugal, n’a plus donné signe de vie depuis samedi.

Parti le 11 août de Saint-Malo, l’équipage de deux personnes a eu un contact téléphonique avec des membres de sa famille samedi 15 août au soir, alors que le voilier était au large de l’île de Batz (Finistère).

Un quadragénaire et sa fille de 17 ans à bord

Il s’agit d’un homme de 45 ans et de sa fille de 17 ans, selon une source proche du dossier. Le voilier de 15,60 m, « Azawakh 5 », est immatriculé à Portsmouth (Angleterre).

Après l’alerte de la famille, un avion des Douanes déjà en vol a effectué des recherches « pour lever l’incertitude sur la localisation du voilier », sans succès, selon la préfecture maritime. Une enquête a aussi été menée auprès des ports de la façade atlantique pour s’assurer que le bateau ne s’y trouvait pas.

« La famille est inquiète et a alerté le Cross (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvegarde) Corsen mais il est possible que le bateau soit au large des côtes et ne capte pas le réseau téléphonique, a tempéré la préfecture maritime. Vu les conditions météo, il n’est pas anormal que le bateau ne soit pas encore à Porto », a-t-on ajouté de même source.