Bouches-du-Rhône : Appelés pour une rixe, trois gendarmes pris à partie par une vingtaine d’individus

GUET-APENS L’un des militaires a été légèrement blessé au cours de l’intervention

J.G.

— 

gendarmes illustration.
gendarmes illustration. — Frédéric Scheiber/20MINUTES

Trois gendarmes ont été pris dans un guet-apens dans la nuit de lundi à mardi à Roquefort-la-Bédoule près de Marseille, rapporte le quotidien La Provence. Appelés pour une rixe entre deux bandes rivales, les militaires se sont retrouvés face à une vingtaine d’individus très agressifs.

Les gendarmes ont dans un premier temps tenté de porter secours à une personne blessée lors des échauffourées. La vingtaine d’individus présents s’en est alors prise directement aux militaires, parvenant à extraire le blessé tandis que d’autres s’acharnaient sur leur véhicule. Pour s’en sortir, les trois gendarmes ont dû faire usage de gaz lacrymogènes avant d’appeler du renfort. L’un d’entre eux a été légèrement blessé lors de l’intervention.

Un homme arrêté avec un fusil à pompe et un couteau

Juste après leur départ, des coups de feu​ ont été tirés à proximité du lieu de la rixe. Le quotidien précise qu’un homme armé d’un fusil à pompe et d’un couteau a été interpellé, tout comme un deuxième individu. Une enquête a été ouverte pour faire toute la lumière sur cette affaire.