Morbihan : L’organisateur du stage de survie mis en examen après la mort d’un participant

ACCIDENT Un homme de 26 ans est décédé après avoir ingéré une plante toxique lors d'un stage de survie à Kervignac, près de Lorient

F.B.

— 

L'hôpital du Scorff, à Lorient (illustration).
L'hôpital du Scorff, à Lorient (illustration). — Google street view

Son décès avait été annoncé vendredi. Un homme âgé de 26 ans a trouvé la mort après avoir ingéré une plante toxique lors d'un stage de survie dans la forêt de Kervignac (Morbihan), près de Lorient. Le jeune homme aurait cuisiné de l’œnanthe safranée, une herbacée parmi les plus toxiques poussant en France, qui ressemble à de la carotte sauvage ou à du persil.

Pris de violents malaises et vomissements, il avait été hospitalisé d’urgence le samedi 8 août, au même titre que sept autres stagiaires ayant eux aussi goûté la plante lors du déjeuner.

Un ancien militaire aux commandes

Le parquet de Lorient a ouvert une enquête et a décidé de mettre en examen pour homicide involontaire l’organisateur du stage, un certain John Malardé, 48 ans, ancien militaire membre des forces spéciales, rapporte Ouest-France. Ce dernier explique qu’il ne savait pas que la victime avait cuisiné cette plante. Un argument contesté par des témoignages et rejeté par le parquet.

John Malardé organisait des stages de survie depuis 2015. Il a été placé en détention provisoire.