Manche : Des empreintes d’enfants vieilles de 80.000 ans découvertes sur le site du Rozel

ARCHEOLOGIE Des ossements d’animaux et notamment d’oiseaux ont aussi été mis au jour

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'une fouille archéologique.
Illustration d'une fouille archéologique. — VALERIE KOCH/SIPA

De nouvelles découvertes ont encore été faites sur le site archéologique du Rozel (Manche). Depuis juin, 200 empreintes vieilles de 80.000 ans, dont des empreintes d’enfants, ont été mises au jour sur le site de fouilles du Pou, rapporte La Presse de la Manche.

« On a trouvé des empreintes significatives, notamment des traces d’enfants de 6 ou 7 ans », indique Dominique Cliquet, conservateur général du patrimoine à la Direction régionale des affaires culturelles de Normandie. « Cela nous a apporté des éléments très intéressants sur la manière dont le site, sur le bord du massif dunaire, a été rodé par le vent il y a 80.000 ans. »

De nombreuses espèces d’oiseaux

Ces découvertes portent à 2.000 le nombre d’empreintes retrouvées sur le site. Des charbons de bois, quartz et bouts de silex ont été retrouvés près des nouvelles traces mises au jour.

Des plumes de grands oiseaux et des fragments osseux ont aussi été récupérées. Grâce aux travaux d’un jeune chercheur, 25 espèces différentes d’oiseaux ont été identifiées, la plupart étant des oiseaux migrateurs en transit.